CD DU MOIS D’AVRIL 2019

little-simz-grey-area

GREY Area, un futur classique moderne du rap anglais : stoïque, honnête et ravageur, à l’image de Little Simz ! « C’est encore moi… et je suis ici pour reprendre là où je m’étais arrêtée » déclare Little Simz sur une ligne de basse grondante, dès les premières mesure de ce nouvel album. Au milieu du chaos frappant votre poitrine, mélange de flûtes jazzy et de chants de cour de récréation, sur le titre d’ouverture Offence, la rappeuse britannique s’aligne sur des auteurs mâles comme Picasso, Jay-Z et Shakespeare. Le décor est planté : ce projet, dans son abondance, entraîne l’auditeur dans des endroits sombres vulnérables et tendres. Un véritable rappel que Little Simz est au sommet de la puissance de son art. Cette artiste indépendante âgée de 24 ans, vit au milieu d’un tourbillon depuis qu’elle a sorti Stillness in Wonderland, son deuxième album, en décembre 2016. Simz – de son vrai nom Simbi Ajikawo, est habituée au succès : elle a été la première artiste indépendante du Royaume-Unis à être listée dans les « 30 under 30 » de Forbes, qui souligne la jeunesse élite de la musique.